Aménagement de la zone économique "Cinq chemins"


Participation Archivée

Publiée le 14 / 04 / 2016

Modifiée le 11 / 06 / 2018

Le lieu-dit « Cinq chemins » au Haillan devrait accueillir, dès 2018, de nouvelles entreprises liées notamment à la filière aéronautique. Quatorze hectares de terrain appartenant à Bordeaux Métropole doivent, pour cela, être aménagés. Quelques grands principes guideront les futurs aménagements : proposer aux entreprises des terrains de taille variable, aménager des rues internes en zone 30, renforcer l’effet-vitrine du secteur, véritable porte d’entrée sur l’OIM « Bordeaux aéroport », réduire autant que possible l’impact de ces travaux et implantations sur la nature, etc.

Participez ! Donnez-nous votre avis sur les grands principes d’aménagement, le projet paysager ou encore l’offre de services à prévoir. Nous examinerons vos contributions avant de finaliser les études techniques.

La concertation débutée le 11 avril 2016 s’est achevée le 23 mai 2016.

Le bilan de la concertation a été adopté le 8 juillet 2016.


  • Etat de la participation : Archivée
  • Type : Réglementée / Concertation simplifiée

    Concertation rendue obligatoire par divers textes nationaux (code de l'urbanisme, de l'environnement, etc.). Présentation, sur ce site web, en mode « simplifié » (dans 1 seule rubrique : « présentation détaillée »). Une réponse globale sera apportée aux avis citoyens (pas de réponse individuelle), dans le bilan de la concertation.

  • Thématique : Économie
  • Porteur de la participation : Bordeaux Métropole

    L'institution qui organise la participation, qui en est responsable.

  • Gestionnaire de la participation : Pierre Chiffre
  • Mairie associée : Mairie du Haillan
  • Communes et quartiers : Le Haillan
  • Localisation de la participation : Voir le plan
Eléments clés
  • 14 hectares à aménager pour des entreprises
  • 2018 : objectif d'accueil des premières entreprises

Calendrier simplifié de la participation
08 / 07 / 2016 :
Bilan de la concertation (délibération)
11 / 04 / 2016 :
Ouverture de la concertation


En savoir plus
Présentation détaillée

Nature du projet

Le projet « Cinq Chemins » consiste à aménager 14 hectares de terrains à vocation économique, appartenant à Bordeaux Métropole :

  • Viabilisation des terrains : travaux de voirie pour la circulation des véhicules, des piétons et des 2 roues, travaux de réseaux (assainissement, eaux pluviales, électricité, gaz).
  • Aménagement qualitatif, grâce à des plantations par exemple.
  • Préparation du découpage en lots qui pourront être vendus aux entreprises.

Les terrains s’adresseront prioritairement aux entreprises de la filière aéronautique puisqu’ils se situent dans le périmètre de l’Opération d’intérêt métropolitain (OIM) « Bordeaux Aéroport ». Ils seront toutefois également ouverts à d’autres types d’entreprises (filières associées, projets à forte valeur ajoutée, services aux entreprises, etc.).

Les types de bâtiment qui pourront être construits seront variés afin de répondre aux besoins divers des entreprises visées. L’objectif est d’accueillir une surface totale de 40 à 60.000 m² de bâtiments (surfaces de plancher), sur une vingtaine de lots environ.

Les principes d’aménagement du secteur « 5 chemins »

Un diagnostic des lieux a été réalisé en 2014/2015. Il mettait en avant l’environnement économique attractif, la bonne desserte routière du site malgré un trafic dense, une situation géographique privilégiée d’entrée nord pour le périmètre de l’OIM ainsi qu’un environnement naturel et paysager qualitatif.

Les grands principes d’aménagement suivants ont ensuite été adoptés par le Conseil de Bordeaux Métropole :

  • Un découpage du parcellaire souple permettant de s’adapter aux besoins des entreprises et de développer une diversité de typologie immobilière,
  • La desserte du site par l’avenue de Magudas et la rue Venteille, ainsi que par un bouclage interne assurant la desserte de l’ensemble des parcelles,
  • L’organisation d’un front bâti le long de l’avenue de Magudas et de la rue Venteille afin de renforcer l’effet vitrine du site et de valoriser sa situation d’entrée Nord du périmètre de l’OIM « Bordeaux Aéroport »,
  • le respect et la mise en valeur du patrimoine écologique et naturel du site par l’évitement et la réduction des impacts du projet ainsi que la recherche de compensations le cas échéant
  • le développement d’une qualité urbaine au travers des aménagements qui devront être proposés en phase opérationnelle.

Télécharger le dossier de concertation.

Prochaines étapes

Des études techniques ont été engagées pour définir plus précisément les travaux nécessaires à la viabilisation des terrains.

Des autorisations administratives devront ensuite être demandées et obtenues (permis d’aménager et autorisations environnementales notamment). Ce n’est qu’ensuite que les travaux pourront débuter.

L’objectif de Bordeaux Métropole et de la Mairie du Haillan est d’engager les travaux fin 2017 et d’accueillir les premières entreprises à partir de 2018.

Donnez-nous votre avis

Bordeaux Métropole et la Mairie du Haillan souhaitent mieux comprendre les attentes des usagers et des entreprises pour le secteur « 5 chemins » au Haillan.

Donnez-nous votre avis, par exemple, sur les grands principes d’aménagement adoptés, le projet paysager, les principes de circulation des véhicules, des piétons et des 2 roues. Certains services vous semblent indispensables sur cette zone ? Vous privilégieriez certains types d’architecture pour les futurs locaux des entreprises ? Suggérez-les nous.

Vos avis et propositions seront exploités dans le cadre des études techniques en cours.

Les aménagements de voirie, de réseaux et de paysage ne seront définitivement choisis qu’après avoir tiré le bilan de la concertation. Les différentes autorisations administratives (permis d’aménager et autorisations environnementales notamment) suivront également.

La participation a été clôturée le lundi 23 mai 2016.

Participation hors ligne
Participation en réunion publique ou tout autre événement « physique » (par opposition à la participation « en ligne », sur le site web).

Un dossier disponible à la Mairie et au Pôle territorial ouest

Le public peut consulter un dossier « papier » qui reprend les mêmes informations que celles disponibles sur ce site internet :

  • la notice explicative définissant les objectifs poursuivis,
  • un plan de situation,
  • un plan du périmètre du projet.

Le dossier est assorti d’un registre dans lequel tout citoyen peut déposer son avis.

Le dossier et le registre sont disponibles :

Ces avis complèteront ceux déposés sur ce site (pas besoin d’exprimer votre avis à la fois sur le site et dans le registre).

Une réunion publique le 26 avril 2016

Une réunion publique sera organisée le 26 avril, à 18h, salle du Forum (120 avenue Pasteur) au Haillan, pour présenter le projet et en discuter. Réunion publique ouverte à tous, sans inscription.

Bilan des participations en ligne et hors ligne
Synthèse de la participation des citoyens à la fois sur le site web et lors des réunions publiques.

Le bilan de la concertation a été adopté par le Conseil de Bordeaux Métropole du 8 juillet 2016 (consulter la délibération).

Les citoyens ont été invités à prendre connaissance et à s’exprimer sur le projet de diverses manières :

  • dans deux registres papier : aucune contribution exprimée ;
  • sur le présent site web : aucune contribution ;
  • lors d’une réunion publique : une trentaine de personnes présentes, dont une majorité de représentants d’entreprises riveraines.

Les participants de la réunion du 26 avril 2016 ont exprimé leurs interrogations et remarques sur les points suivants (voir le détail dans le compte-rendu de la réunion) :

  • la commercialisation des terrains ;
  • la desserte du site ;
  • les aménagements de services aux employés aux abords du site :
  • les stationnements prévus dans le projet ;
  • les risques de concurrence avec l’autre projet « Caroline Aigle » au Haillan.

Décision Publiée le 14/04/2016

Des études détaillées seront réalisées pour affiner le projet d’aménagement. Une enquête publique sera organisée en vue d’obtenir l’autorisation au titre de la Loi sur l’eau et de dérogation à l’interdiction d’atteinte aux espèces protégées (voir l’enquête publique organisée du 22 mai au 20 juin 2018).