Le pont Jean-Jacques Bosc, nouvel espace public

Cette participation s'inscrit dans le cadre du projet :

Le pont Jean-Jacques Bosc, le 6ème pont de la métropole bordelaise

Participation Archivée

Publiée le 03 / 10 / 2016

Modifiée le 04 / 11 / 2016

En 2020, un 6ème pont enjambera la Garonne entre Bègles, Bordeaux et Floirac. Fruit de plusieurs années d’études et de concertation, le pont Jean-Jacques Bosc et ses raccordements incarnent une nouvelle approche de franchissement urbain : lieu de passage adapté aux modes de transport de demain, il se veut également lien et lieu de vie.

Du 3 octobre au 4 novembre 2016 inclus, une enquête publique vous permet de prendre connaissance du projet, de ses impacts et d’exprimer vos observations.

 

L'enquête publique est clôturée depuis le vendredi 4 novembre 2016, 18 heures.

Les travaux de réalisation du pont Jean-Jacques-Bosc ont été déclarés d’utilité publique par l’Arrêté préfectoral du 02 mars 2017.


  • Etat de la participation : Archivée
  • Type : Réglementée / Enquête publique

    Procédure de participation strictement encadrée par des textes législatifs ou réglementaires spécifiques (code de l'environnement, de l'expropriation, etc.). C'est l'arrêté d'ouverture de chaque enquête qui détermine si le dossier peut être consulté en ligne et si les citoyens ont la possibilité ou pas de donner leur avis en ligne.

  • Thématique : Déplacements
  • Porteur de la participation : Bordeaux Métropole

    L'institution qui organise la participation, qui en est responsable.

  • Gestionnaire de la participation : Bertrand Arnauld de Sartre
  • Commissaire-enquêteur : Claude Cuin
  • Mairies associées : Bègles, Bordeaux, Floirac
    Le « porteur » organise la participation en étroite collaboration avec la ou les Mairies concernées.
  • Communes et quartiers : Bègles , Bordeaux , Floirac
  • Localisation de la participation : Voir le plan
Eléments clés
  • 549 mètres de long
  • 44 mètres de largeur utile, dont 15 mètres pour les piétons
  • 146 millions €, coût prévisionnel (financé à 100% par Bordeaux Métropole)
  • 2020 : ouverture prévue

Calendrier simplifié de la participation
02 / 03 / 2017 :
Signature de l’arrêté de déclaration d’utilité publique
27 / 02 / 2017 :
Signature de l’arrêté d’autorisation des travaux soumis à la loi sur l’eau
30 / 11 / 2016 :
Rapport du commissaire enquêteur
04 / 11 / 2016 :
Présentation détaillée

Les ponts sont rares à Bordeaux, du fait de la tradition maritime de la ville. Le pont Jean-Jacques Bosc, prévu entre les ponts Saint-Jean et François Mitterrand, réduira les distances parcourues pour franchir la Garonne quel que soit le mode de déplacement, limitera la saturation des autres ouvrages et permettra de développer le réseau de transports en commun. Ce 6ème pont est d’autant plus nécessaire que de nouvelles zones d’habitation et d’emploi, prévues sur les 2 rives du sud de la métropole, vont accroître la demande de mobilité (Euratlantique, Bordeaux Métropole Arenaquais de Floirac).

Vous trouverez ci-contre (dans "documents à télécharger") :

  • L'ensemble des documents qui constituent l'intégralité du dossier de l'enquête publique.
  • Une pièce complémentaire rajoutée le 04 octobre 2016 : "Observations du Commissaire enquêteur et mémoire en réponse du pétitionnaire" (observations du commissaire enquêteur sur le contenu du dossier et réponses de Bordeaux Métropole).

Le pont Jean-Jacques Bosc et ses raccordements, un nouvel espace public vivant

"Nous offrons un large espace ouvert sur les deux rives de la Garonne qui redéfinit la vie urbaine et naturelle de la ville " OMA architectes, Rotterdam

Le pont est conçu comme une esplanade urbaine :

  • 549 mètres de long entre le quai Wilson à Bègles et le quai de la Souys à Floirac (en face de la future grande salle de spectacles).
  • 44 mètres de large, dont 15 pour les piétons et des événements temporaires côté aval, le reste offrant à chaque mode de transport un espace dédié (transports en commun, voitures, vélos).
  • Huit piles de pont, 8 poutres métalliques surmontées d’une dalle en béton armé.
  • Une passe navigable, avec une hauteur sous le pont similaire à celle du pont Saint-Jean.
  • Un parc sur chaque rive, véritables lieux de vie dans la continuité du pont et de la grande salle de spectacle à Floirac.

© OMA, fondé par Rem Koolhaas

Les travaux devraient débuter au 1er trimestre 2017 et s’achever en 2020.

L’enquête publique, ultime étape avant le lancement des opérations

L’enquête publique permet à toute personne intéressée de s’informer sur le projet et d’exprimer ses observations. Cette enquête publique est dite unique car elle porte sur 3 procédures :

  • La déclaration d’utilité publique des travaux.
  • La cessibilité des parcelles et immeubles à exproprier sur la commune de Bègles.
  • L’autorisation au titre de la loi sur l’eau.

A la fin de l’enquête, le Conseil de Bordeaux Métropole se prononcera sur la « Déclaration de projet ». Puis, c’est le Préfet de la Gironde, pilote de l’enquête publique, qui se prononcera sur les 3 procédures.

L’enquête publique, aboutissement d’une participation exemplaire

L’enquête publique est l’aboutissement d’une participation approfondie, débutée avec une phase de concertation réglementée  en 2009-2011 2011. Outre les réunions publiques, une 1ère exposition et des ateliers thématiques, Bordeaux Métropole avait proposé un dispositif participatif innovant : le Comité permanent de la concertation.

Ce dernier avait présenté 17 recommandations (rubrique "bilan") que Bordeaux Métropole a prises en compte pour élaborer le projet présenté en enquête publique. 

Comment participer à l’enquête publique ?

L’enquête publique est ouverte pendant 1 mois, du lundi 3 octobre au vendredi 4 novembre 2016 inclus.

Le dossier d’enquête, téléchargeable dans sa totalité sur ce site, est composé de nombreux documents (voir le sommaire complet). Vous y trouverez par exemple :

Pour exprimer votre avis, rendez-vous en divers lieux publics ou par courrier papier : voir ci-dessous les modalités de « participation hors ligne ».

L'enquête publique est clôturée depuis le vendredi 4 novembre 2016, 18 heures.

Documents à télécharger
Participation hors ligne
Participation en réunion publique ou tout autre événement « physique » (par opposition à la participation « en ligne », sur le site web).

En complément du site Internet, d’autres possibilités d’information et de participation vous sont offertes.

Consultez le dossier et exprimez votre avis dans divers lieux publics

Le dossier d’enquête et le registre de recueil des avis sont accessibles, du lundi 3 octobre 2016 au vendredi 4 novembre 2016, à :

Exprimez votre avis par courrier

Vous pouvez adresser un courrier au Commissaire-enquêteur, avant le vendredi 04 novembre 2016, au siège de l’enquête publique :

Mairie de BèglesPôle développement urbain77 rue Calixte Camelle33130 Bègles

Rencontrez le commissaire-enquêteur

Vous pouvez poser vos questions et exprimer votre avis auprès du commissaire-enquêteur lors de ses permanences :

Bilan des participations en ligne et hors ligne
Synthèse de la participation des citoyens à la fois sur le site web et lors des réunions publiques.

Une participation modeste à l’enquête publique

L’enquête publique a suscité un intérêt significatif, mais modeste :

  • 19 personnes rencontrées lors des 5 permanences du commissaire enquêteur.
  • 21 requêtes exprimées dans les registres papier.

Sept avis favorables ont été exprimés par ces citoyens. Aucune des observations recueillies ne contestaient le bien fondé de l’utilité publique du projet. Le pont en lui-même semble faire l’unanimité, tant en regard de son utilité que de sa conception. Le parti pris retenu pour la conception des raccordements et le traitement réservé aux cyclistes ont, eux, suscité plusieurs observations  et contre-propositions. Aucun des 5 propriétaires concernés par des expropriations ne s’y est opposé.

Dans son rapport, le commissaire enquêteur détaille les contributions citoyennes ainsi que les réponses apportées par Bordeaux Métropole et ses propres commentaires.

« La concertation engagée en amont [de l’enquête publique] a certainement porté ses fruits, considérant le nombre relativement faible d’observations recueillies pendant l’enquête publique, eu égard à l’importance du projet et des investissements consentis. » (Claude Cuin, commissaire enquêteur)

Un avis favorable de la part du commissaire enquêteur

Au terme de l’enquête publique, le commissaire enquêteur a rendu des avis favorables :

Décision Publiée le 28/09/2016

L'enquête publique est clôturée depuis le vendredi 4 novembre 2016, à 18 heures.

Sur la base de l’avis favorable du Commissaire enquêteur, le Préfet de la Gironde a pris deux arrêtés :

Cette déclaration confère à Bordeaux Métropole le droit de recourir à l’expropriation si nécessaire.

Il permet aux services de Bordeaux Métropole de démarrer les premiers travaux dans les prochains jours, côté berges de la rive droite de la Garonne : dégagement des emprises, préparation du sol…, et de poursuivre avec les travaux du pont  sur la Garonne.

Les travaux de réalisation du pont Jean-Jacques-Bosc sont donc déclarés d’utilité publique.

Le chantier de réalisation de la structure du pont devrait quant à lui débuter à la fin de l’année 2017, pour une mise en service prévue à l’horizon du second semestre 2020.