Carbon Blanc


Participation Archivée

Publiée le 06 / 04 / 2016

Modifiée le 06 / 04 / 2016

Aucun résumé disponible (participation issue d'une ancienne version du site).


  • Etat de la participation : Archivée
  • Type : Réglementée / Concertation simplifiée

    Concertation rendue obligatoire par divers textes nationaux (code de l'urbanisme, de l'environnement, etc.). Présentation, sur ce site web, en mode « simplifié » (dans 1 seule rubrique : « présentation détaillée »). Une réponse globale sera apportée aux avis citoyens (pas de réponse individuelle), dans le bilan de la concertation.

  • Thématique : Urbanisme
  • Porteur de la participation : Bordeaux Métropole

    L'institution qui organise la participation, qui en est responsable.

  • Gestionnaire de la participation : Bordeaux Métropole
  • Mairie associée : Mairie de Carbon Blanc
    Le « porteur » organise la participation en étroite collaboration avec la ou les Mairies concernées.
  • Communes et quartiers : Carbon-Blanc
  • Localisation de la participation : Voir le plan
Présentation détaillée

L’enjeu
L’opération de réaménagement de l’îlot Thérèse, au centre-ville de Carbon-Blanc, se déploie sur la zone gallo-romaine « les Flandres ». Le Préfet de Région, par l’intermédiaire du Service Régional d’Archéologie, a prescrit un diagnostic archéologique sur l’assiette du projet afin de savoir si le sous-sol recelait des vestiges anciens susceptibles d’être endommagés par les futurs travaux.
Cette intervention préventive est organisée en 3 phases et conduite par Bordeaux Métropole. Elle consiste en la réalisation de sondages qui atteindront environ 1,30 m de profondeur.
La phase 1 concerne la partie nord de l’îlot. Elle offre l’opportunité d’acquérir des données sur l’occupation médiévale et moderne de la ville, simplement connue aujourd’hui par les sources archivistiques, avec notamment l’existence d’une chapelle mentionnée du XVe au XVIIIe siècle et disparue à la suite du percement de l’actuelle avenue Austin Conte. Réalisée entre le 12 et le 16 octobre 2015, la phase 1 du diagnostic sera menée par le service d’archéologie préventive de Bordeaux Métropole.
« L’îlot Thérèse » correspond à la séquence centrale de la traversée du coeur de ville de Carbon-Blanc par la RD911. Il s’agit d’un espace oblong, issu de la démolition à venir d’un îlot bâti compris entre la rue Thérèse et l’avenue Austin Conte.
Etat actuel
L’avenue Austin Conte est un axe fortement marqué par son caractère linéaire et minéral qui traverse le centre de Carbon-Blanc. « L’îlot Thérèse » située au carrefour de l’avenue Vignau - Anglade et de l’avenue Austin Conte constitue une séquence dilatée et végétalisée de la rue, tout en conservant un caractère linéaire très fort (30m de large pour environ 200m de long). Ce caractère linéaire constitue à la fois une contrainte et un atout à valoriser dans le cadre du projet.
Eléments du programme d’aménagement
- Une promenade linéaire plantée ainsi que des espaces de repos et de convivialité.
- La présence de l’eau (fontaine, bassin...) apportant fraicheur et animation.
- Une esplanade urbaine plus ouverte devant les commerces.
- Du stationnement-minute devant les commerces et du stationnement résidentiel le long de la contre-allée.
Parti d’aménagement : Un bassin-fontaine sur un petit square qui articule une promenade plantée et un parvis minéral vers les terrasses.
Le caractère linéaire de l’îlot Thérèse détermine une place très étirée, dont la partie la plus épaisse correspond à la séquence comprise entre la rue Aristide Briand et l’avenue Vigneau - Anglade. Compte tenu du caractère linéaire de cet espace et du caractère très minéral du centre ville, le projet évolue vers un espace de type « Place-square » ou « Place-promenade », qui est constitué des éléments suivants :
- Une promenade, plantée alternés d’une ligne de banquettes, adossées à la façade Ouest de la Place, et revêtue d’un sol en stabilisé. Cet espace est longé côté ouest par une contre-allée sortante avec stationnement longitudinal
- Un glacis engazonné qui apporte de la fraîcheur et maintien une distance entre la promenade et la rue (Possibilité de la rendre accessible pour s’asseoir, s’allonger). Il est également possible d’y implanter des lignes de végétaux (annuelles, graminées) afin d’animer cet espace tout en affirmant le caractère linéaire du site.
- Un square ombragé animé par une fontaine centrale en fond de perspective de la promenade.
Le stationnement-minute est revêtu d’un matériau à connotation piétonne afin de préserver la continuité du trottoir et de limiter au maximum la tolérance de la voiture
Les arrêts de bus sur chaussée sont maintenus.