Tiens, tu entends ? On est dans la métropole bordelaise…


Participation Archivée

Publiée le 31 / 10 / 2016

Qu’est-ce qui fait qu’en écoutant un son, je reconnais la métropole bordelaise, l’une de ses communes, l’un de ses quartiers ? Quels sons incarnent le mieux notre territoire ? Les sons familiers, préférés, les moins appréciés ? Mobilisons pleinement un sens, l’ouïe, là où d’habitude nous n’y recourons que secondairement, la vue prenant bien souvent toute la place.

Collectif de citoyen.ne.s auprès de Bordeaux Métropole, le Conseil de développement durable (C2D) s’intéresse aux sons de notre territoire et sollicite la contribution des habitant.e.s. Un questionnaire, en ligne jusqu’au 30 novembre 2016, vous permet de partager votre expérience sonore de la métropole bordelaise.

L’objectif est de découvrir le territoire autrement, de faire émerger une identité sonore métropolitaine, voire d’impulser des actions auprès des services publics ou d’autres citoyen.ne.s. Le projet se poursuivra par des balades urbaines à l’aveugle, des collectes de sons, etc.

Le questionnaire a été clôturé le 11 décembre 2016. Un bilan des réponses reçues a été publié le 11 juillet 2017. La réflexion se poursuit avec un "concours de sons".


Eléments clés
  • 400 réponses reçues au questionnaire du C2D
  • 5 sens utilisés de manière inégale
  • 1 sens l’ouïe, pour explorer la métropole bordelaise autrement
  • 105 citoyen.ne.s membres du C2D, auteur du questionnaire

Calendrier simplifié de la participation
12 / 12 / 2016 :
30 / 09 / 2016 :
Ouverture du questionnaire

En savoir plus
Site externe : Le site du C2D
Présentation détaillée

Collectif de citoyen.ne.s auprès de Bordeaux Métropole, le C2D (conseil de développement durable) s'intéresse aux sons de notre territoire et sollicite la contribution des habitant.e.s.

Quels sons évoquent notre territoire ? Quels sont les sons familiers, préférés, moins appréciés ? Il s'agit de mobiliser pleinement un sens, l'ouïe, là où on a l'habitude de n'y recourir que secondairement, la vue prenant bien souvent toute la place.

Prendre conscience qu'un territoire peut aussi être un son.

L'objectif est de découvrir le territoire autrement, de faire émerger une identité sonore métropolitaine, voire impulser des actions auprès des services publics ou d'autres citoyen.ne.s.

Le top départ est donné ! Participez en répondant au questionnaire en ligne et partagez-le afin que le C2D puisse recueillir une grande variété d'expériences. Il s’articule autour de 3 grandes familles de questions :

  • les sons qui font l’identité de la métropole,
  • les sons entendus chez soi, dans ses déplacements ou au travail,
  • les sons appréciés ou non.

Le questionnaire a été clôturé le 11 décembre 2016.

Bilan des participations en ligne et hors ligne
Synthèse de la participation des citoyens à la fois sur le site web et lors des réunions publiques.

400 personnes ont répondu au questionnaire. Les résultats mettent en lumière 4 grands enseignements :

  • le tramway constitue le son identitaire par excellence…même si on ne l’entend pas forcément au quotidien ;
  • le trafic routier constitue une source de préoccupation constante ;
  • les sons de la nature sont plébiscités ;
  • les sons produits par l’activité humaine sont assez peu notés comme dérangeants.

Retrouvez des résultats plus détaillés dans le bilan publié le 11 juillet 2017 sur le site du C2D.

Décision Publiée le 28/10/2016

La réflexion autour des sons de la métropole bordelaise se poursuit avec un "concours de sons", organisé depuis fin juillet 2017 : chacun est invité à collecter les sons qui font l'identité de la métropole bordelaise.

  • Modalités du concours et suites données à la réflexion : à retrouver sur le site du C2D.