Une miellerie pour les apiculteurs amateurs


Participation Archivée

Publiée le 06 / 04 / 2016

Modifiée le 15 / 04 / 2016

Aucun résumé disponible (participation issue d'une ancienne version du site).


  • Etat de la participation : Archivée
  • Type : Non-réglementée simplifiée

    Participation dont les modalités sont fixées librement par le porteur. Présentation, sur ce site web, en mode « simplifié » (dans 1 seule rubrique : « présentation détaillée »). Une réponse individuelle en ligne pourra être apportée aux avis citoyens, dans la mesure du possible.

  • Thématique : Développement durable
  • Porteur de la participation : Bordeaux Métropole

    L'institution qui organise la participation, qui en est responsable.

  • Gestionnaire de la participation : Anne Desurmont
  • Mairie associée : Mairie d'Eysines
  • Communes et quartiers : Eysines
  • Localisation de la participation : Voir le plan
Eléments clés
  • 80 % de notre alimentation dépend des abeilles
Avancée de la participation en ligne
8 participants
Un participant peut émettre des AVIS et des REACTIONS aux avis des autres. Dans certains cas, il peut aussi formuler des PROPOSITIONS.
6 avis
3 réactions

Calendrier simplifié de la participation
23 / 04 / 2015 :
Atelier public #2
26 / 03 / 2015 :
Atelier public #1
31 / 01 / 2015 :
Réunion publique #2
13 / 12 / 2014 :
Réunion publique #1
Présentation détaillée

 

Le projet

Bordeaux Métropole et la Ville d’Eysines s’associent pour créer la première miellerie collective de la métropole bordelaise.

 

Pour qui ?

Tous les apiculteurs amateurs et amoureux de la nature de l’agglomération bordelaise.

Pourquoi est-il nécessaire de protéger l’abeille ?

Notre alimentation dépend à 80 % des abeilles. Capables de visiter 250 fleurs en une heure, elles jouent un rôle majeur dans la pollinisation des arbres fruitiers, légumes et autres cultures agricoles. Préserver les abeilles, c’est donc garantir notre alimentation et maintenir un maillon essentiel de notre biodiversité.

Pourquoi une miellerie ?

Parce que les apiculteurs, professionnels et amateurs, contribuent à leur préservation, Bordeaux Métropole les accompagne de diverses manières (pour en savoir plus : le projet apicole de Bordeaux Métropole ). Bénéficier de matériel mis à disposition par Bordeaux Métropole, trouver des conseils, apprendre à s’occuper d’une ruche, en savoir plus sur les abeilles : la miellerie est un lieu ouvert où chacun pourra à la fois trouver des ressources, mais aussi proposer son aide ou des animations.

Exemple de matériel disponible dans la future miellerie

Comment ?

  • en participant à la création de l’association qui gérera et animera la miellerie.
  • en gérant une ruche, seul ou à plusieurs.
  • en jardinant écologique, pour offrir aux abeilles un environnement propice à leur développement.

Avec ce projet, Bordeaux Métropole cherche à susciter des vocations pour l’apiculture et plus globalement à contribuer à la protection de l’abeille.

Principe général de fonctionnement de la miellerie

Possibilité N°1 pour contribuer à la miellerie : créez l’association

La miellerie collective sera gérée par une association de citoyens, motivés par l’apiculture et la préservation de l’abeille. Sa mission : faire fonctionner le lieu et les équipements, proposer des animations, assurer le lien avec ses partenaires (ruchers-écoles, syndicats apicoles...), etc.

Participez à la création de l’association, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues comme par exemple :

  • rejoignez le bureau de l’association,
  • adhérez à l’association,
  • aidez à rédiger son règlement intérieur,
  • élaborez le programme des animations de la miellerie,
  • proposez vos conseils d’amateur avisé ou d’apiculteur professionnel.

Bordeaux Métropole et la Ville d’Eysines apportent leur soutien en mettant à disposition de la miellerie :

  • un local aménagé (travaux à réaliser en 2015),
  • le matériel nécessaire (extracteurs, bacs et couteaux à désoperculer, etc.).

L'association gestionnaire de la miellerie proposera différentes activités

Possibilité N°2 pour contribuer à la miellerie : gérez une ruche

Pour vous occuper d’une ruche, nul besoin d’être un professionnel, il vous faut juste remplir certaines conditions... et vous armer de motivation !

S’occuper d’une ruche, c’est, selon vos envies et votre situation, par exemple :

  • installer une ruche dans votre jardin et l’entretenir, seul ou avec d’autres amateurs,
  • entrer en contact avec des propriétaires de terrain qui souhaitent accueillir votre ruche (si vous habitez vous-même en appartement, par exemple),
  • demander conseil à des apiculteurs professionnels ou amateurs membres de l’association,
  • adhérer à l’association de la miellerie pour participer aux animations qu’elle proposera et vous familiariser avec les bonnes pratiques.

Apprendre à s'occuper d'une ruche ou prêter son jardin pour accueillir celles des autres : tout est possible à la miellerie !

Possibilité N°3 pour contribuer à la miellerie : jardinez écologique

Vous êtes convaincus de l’intérêt de préserver les abeilles et la biodiversité, mais ne souhaitez pas vous investir dans l’achat d’une ruche ? Pas de problème, vous pouvez déjà contribuer à créer un écosystème favorable aux abeilles des autres... et ainsi, participer à l’objectif de la miellerie !

Offrez un jardin ou un balcon accueillant pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs :

  • plantez des fleurs mellifères que les abeilles pourront butiner
  • jardinez sans produit chimique
  • construisez un hôtel à insectes
  • adhérez à l’association de la miellerie pour partager vos bons conseils avec les autres et profiter de leur expérience ou d’un coup de main.

Même sans être apiculteur, on peut contribuer à la miellerie, en jardinant écologique par exemple

Participation hors ligne
Participation en réunion publique ou tout autre événement « physique » (par opposition à la participation « en ligne », sur le site web).

Deux premières réunions publiques se sont tenues les samedis 13 décembre 2014 et 31 janvier 2015 à Eysines.

80 personnes y ont participé, montrant ainsi l’intérêt du projet de miellerie pour l’agglomération bordelaise.

A la suite, des citoyens se sont portés volontaires pour aller plus loin dans le projet. Ils se sont alors réunis à deux reprises lors d'ateliers publics, les 26 mars et 23 avril 2015. Aux côtés des équipes de Bordeaux Métropole et de la Mairie d'Eysines, ils ont préparé très concrètement la création de l'association qui gèrera la miellerie.

Bilan des participations en ligne et hors ligne
Synthèse de la participation des citoyens à la fois sur le site web et lors des réunions publiques.

Aucun bilan pour l'instant : participation toujours en cours. Donnez-nous votre avis !

Décision Publiée le 05/04/2016

Aucune décision pour l'instant : participation toujours en cours. Donnez-nous votre avis !