Ligne D du tramway : enquête publique préalable à la création d’un parc-relais et de bassins de rétention à Cantinolle


Participation Terminée

Publiée le 11 / 06 / 2018

Modifiée le 26 / 07 / 2018

La future ligne D du tramway, prévue pour fin 2019, reliera la place des Quinconces (Bordeaux centre) au secteur de Cantinolle (Le Haillan). Trois ouvrages sont prévus à proximité du terminus de Cantinolle (pour la localisation précise, voir le plan dans le dossier d'enquête) : un parking-relais (P+R) de 600 places de stationnement, des bassins de rétention des eaux pluviales et une conduite de rejet depuis ces bassins vers la jalle de Blanquefort.

L’enquête publique initialement organisée par Bordeaux Métropole du lundi 11 juin (9h) au vendredi 13 juillet 2018  est prolongée jusqu’au 26 juillet (17h) inclus.

Elle permet au public de prendre connaissance du dossier et d’exprimer ses observations sur les incidences de ces ouvrages sur les cours d’eau et les milieux aquatiques.

L’enquête publique a été clôturée le 26 juillet 2018.

 


  • Etat de la participation : Terminée
  • Type : Réglementée / Enquête publique

    Procédure de participation strictement encadrée par des textes législatifs ou réglementaires spécifiques (code de l'environnement, de l'expropriation, etc.). C'est l'arrêté d'ouverture de chaque enquête qui détermine si le dossier peut être consulté en ligne et si les citoyens ont la possibilité ou pas de donner leur avis en ligne.

  • Thématique : Déplacements
  • Porteur de la participation : Bordeaux Métropole

    L'institution qui organise la participation, qui en est responsable.

  • Gestionnaire de la participation : Emmanuel Mazet
  • Mairies associées : Eysines, Le Haillan
  • Commissaire-enquêteur : Maurice Capdevielle-Darre
    L’enquête publique est menée par un commissaire enquêteur. A l’issue, il rend un rapport et des conclusions à Bordeaux Métropole.
  • Communes et quartiers : Eysines , Le Haillan
  • Localisation de la participation : Voir le plan
Eléments clés
  • 600 places de stationnement sur les 4 niveaux du parc-relais
  • 5990 m3 de volume de rétention des bassins
Présentation détaillée

La mise en service de la ligne D du tramway est prévue pour fin 2019. Les travaux incluent la construction de divers ouvrages dans le secteur de Cantinolle, entre Eysines et Le Haillan.

Des aménagements prévus sur le secteur de Cantinolle

Trois ouvrages sont prévus à proximité du terminus de la future ligne D (voir le plan de localisation) :

  • un parking-relais (P+R) de 600 places de stationnement. Il sera composé de 4 niveaux dont un en rez-de-chaussée et un en toiture-terrasse à l’air libre ;
  • un bassin de rétention d’un volume de 5990 m3 : il gèrera les eaux pluviales de l’extrémité nord-ouest de la ligne de tramway et celles d’une partie de la future zone urbanisée à proximité (ZAC Carès) ;
  • une conduite de rejet des eaux pluviales, positionnée en pied du talus, depuis le bassin de rétention jusqu’à la jalle de Blanquefort. Elle traversera la bretelle de la RD1215 afin d’éviter tous travaux dans l’emprise de la zone humide.

Cantinolle, terminus de la ligne D du tramway

Le projet de ligne D a pour objectif d’assurer la desserte en tramway du quadrant nord-ouest de l’agglomération bordelaise. Fin 2019, elle reliera la place des Quinconces (Bordeaux centre) au secteur de Cantinolle (Le Haillan).

Le planning prévisionnel des travaux (susceptible de modifications) est le suivant :

  • bassin de rétention : démarrage en septembre 2018, mise en service en février 2019 ;
  • parc-relais : démarrage en septembre 2018, mise en service fin 2019.

Une enquête publique au titre du Code de l’environnement

L’enquête publique initialement organisée par Bordeaux Métropole du lundi 11 juin (9h) au vendredi 13 juillet 2018  est prolongée jusqu’au 26 juillet (17h) inclus.

Elle permet au public de prendre connaissance du dossier et d’exprimer ses observations sur les incidences sur les cours d’eau et les milieux aquatiques des ouvrages envisagés, à savoir :

  • le parc-relais P+R ;
  • les bassins de rétention des eaux pluviales ;
  • la conduite de rejet des eaux pluviales.

Le dossier mis à votre disposition est le dossier de demande d’autorisation au titre du Code de l’environnement, déposé le 27 mars 2017 et modifié en décembre 2017. Il inclut :

Pour faciliter le téléchargement, ces différents documents sont scindés en plusieurs fichiers, téléchargeables ci-contre.

L’enquête publique a été clôturée le 26 juillet 2018

 

Documents à télécharger
Participation hors ligne
Participation en réunion publique ou tout autre événement « physique » (par opposition à la participation « en ligne », sur le site web).

Le présent site web est à votre disposition pour prendre connaissance du projet. Vous préférez le papier et les échanges de vive voix ? C’est aussi possible.

Rencontrez le commissaire-enquêteur ou écrivez-lui

Monsieur Maurice Capdevielle-Darre, commissaire-enquêteur, tiendra 8 permanences (voir le calendrier en haut de page) pour recueillir vos observations : 4 à la Mairie d’Eysines, 4 à la Mairie du Haillan.

Durant toute la période de l’enquête, vous pourrez également lui faire part de vos observations par correspondance à l’adresse suivante :

Bordeaux Métropole

Direction générale Mobilité - Direction Infrastructures et déplacements

Esplanade Charles de Gaulle 33045 Bordeaux Cedex.

Utilisez les dossiers et registres en version papier

Trois dossiers et 3 registres de recueil des avis sont également à votre disposition dans les lieux suivants :

Retrouvez toutes les modalités dans l’avis d’enquête publique.

Bilan des participations en ligne et hors ligne
Synthèse de la participation des citoyens à la fois sur le site web et lors des réunions publiques.

L’enquête publique est clôturée depuis le 26 juillet 2018.

Le rapport et les conclusions du commissaire-enquêteur seront consultables, pendant un an, sur le présent site web.

Vous ne voulez pas rater la publication de ces documents ?

 

Décision Publiée le 11/06/2018

L’enquête publique est clôturée depuis le 26 juillet 2018.

En fonction des suites qui seront données à l’enquête publique, le Préfet sera compétent pour autoriser, au titre du Code de l’environnement et par la voie d’un arrêté, les aménagements prévus.