Avis et réactions de la communauté

Réaménagement d’une partie de la rue Jean Mermoz (Eysines – Le Haillan)
9 participants
Un PARTICIPANT peut émettre un AVIS sur une participation et une RÉACTION à chacun des avis des autres participants. Dans certains cas, il peut également formuler des PROPOSITIONS
8 avis
3 réactions
Portrait de remilej

Sans revenir sur la contribution de RemoveBeforeFlight très bien argumentée sur les inconvénients importants de mélanger les flux piétons et cyclables, ce projet a par ailleurs la vertue de pouvoir limiter la vitesse aux endroits clés sur cette voie relativement rectiligne grace aux deux plateaux situés aux intersections.

 
Aucune réaction
Portrait de JulieF

Il est indispensable de réaliser une piste ou une bande cyclable sur cette rue afin de sécuriser les cyclistes et faciliter la cohabitation avec les automobilistes. De plus, de nombreux piétons circulent sur cette rue en toute insécurité. La création de trottoirs protégés serait idéale.
Merci pour ce projet.

 
Aucune réaction
Portrait de Angelotte

Le projet est indispensable en continuité de l'avenue Jean Mermoz réalisée. Un rond-point au carrefour Saint Exupery limiterait les risques des tournes à gauche. Actuellement la rue est très dangereuse pour rejoindre le tram à pied, pas de trottoir, des stationnements anarchiques .... Réduire la largeur des voies de circulation est aussi efficace que les ralentisseurs pour réduire la vitesse. Bien cordialement.

 
Aucune réaction
Portrait de Papy Dégété

Très bon projet , bravo !

 
Aucune réaction
Portrait de Wolwy

Pitié, arrêtez avec ces "plateaux surélevés" et autres ralentisseurs.
- usure prématurée des amortisseurs --> coût pour l'automobiliste et donc pour la société et la planète en général. Le développement durable ça passe aussi par réduire la consommation d'amortisseurs...
- pollution accrue : ralentir et accélérer tous les 200m pour ces fichus ralentisseurs, ça fait consommer énormément.
- impact sonore pour les riverains : accélérer, ça fait plus de bruit que de passer à 50 km/h. Et celui qui aurait tendance à vouloir dépasser les 50 km/h sera le même qui aura tendance à accélérer fortement une fois le ralentisseur passé.
- inconfort : alors oui, c'est le principe. On ralentit parce que sinon c'est inconfortable (et surtout parce que l'on ne veut pas casser ses amortisseurs). Eh bien il y a aussi des personnes qui ont mal au dos (si si ça existe) et pour qui ces engins sont une vrai plaie.
- attendre à une intersection avec dos d'âne, quand il y a un peu de trafic, c'est à péter les plombs : -- une voiture arrive à vitesse normale -- on sait qu'il y a un ralentisseur et qu'en théorie on aurait le temps de s'insérer puisque le véhicule va ralentir, mais on est pas fou, on se méfie et on attend -- Effectivement, le véhicule ralentit fortement -- et alors là... le temps parait infini -- le véhicule passe enfin devant nous -- mince, un autre se présente déjà peu avant le ralentisseur -- on est pas fou et on attend ...

 
Aucune réaction
Portrait de RemoveBeforeFlight

Ce type d'aménagement est sécurisant pour les cyclistes débutants, et à ce titre, il faut les encourager.

Cependant, il serait souhaitable dans la réalisation que la métropole soit vigilante aux "dépressions charretières". En effet si on regarde l'aménagement réalisé plus au nord (avenue J Mermoz avant le rond point avec la D1215), il est assez peu confortable du fait des nombreuses dépressions causées par les sorties riverains. Par ailleurs, les sorties riverains sont assez dangereuses pour les cyclistes, les riverains étant souvent obligés d'engager assez fortement l'avant de leur véhicules avant d'être en mesure de voir les cyclistes qui arrivent.

Une solution pourrait être de réaliser couper l'espace vert en 2 parties situées de chaque côté de la voie verte. Cela permettrait
1) que les dépressions charretières ne débordent pas ou peu sur l'axe piéton/cycles
2) de permettre aux riverains d'engager l'avant de leur véhicule sans qu'il déborde de façon excessive sur l'axe de circulation cyclable.

Il serait également intéressant de considérer la priorisation des cycles aux traversées de chaussées. En effet, le code de la route prévoie que "Pour l'application de toutes les règles de priorité, une piste cyclable est considérée comme une voie de la chaussée principale qu'elle longe" (article R415-14) cela augmenterait la sécurité et l'efficacité des cycles.

Enfin, il est surprenant que dans l'ensemble des aménagements de la métropole, les cyclistes soient systématiquement mélanges aux piétons. L'espace disponible permettrait probablement la réalisation d’aménagements dédiés pour chacune de ces 2 catégories. En effet, je souhaite vous rappeler que les aménagements type voies vertes créent des problèmes de conflits d'usages dans les zones ou le nombre de cycliste et de piétons sont importants. Par ailleurs, les voies vertes posent problème aux non-voyants, qui n'ont aucun moyen de savoir qu'ils se trouvent sur un espace ou ils peuvent être croisés ou dépassés par des véhicules, fussent-ils des cycles. Ces problématiques ne se posent pas dans les aménagements ou les zones cyclables et piétonnes sont physiquement séparées, par une dénivellation par exemple.
Il est important de considérer ces aspects au regard des pratiques actuelles mais aussi et surtout au regard des pratiques futures. La pratique cyclable devrait augmenter fortement avec les efforts d'aménagements réalisés par la métropole et les problématiques de bouchons dans ce secteur.

Portrait de Algueri

Je souscrit à ce qui a été écrit par les autres participants. Le mélange sur les mêmes espaces des cyclistes et des piétons est une facilité qui ne satisfait personne. Si l'on veut, comme cela est affirmé par ailleurs, développer l'usage du vélo il faut de véritables pistes cyclables. Aujourd'hui, par facilité et pour faire des économies on créé des "voies vertes" en pleine ville, ce n'a plus de sens. Dans ce projet il y a la place pour trottoir et piste, et ça ne coutera pas plus cher.

Portrait de remilej

Très bonne contribution, et très bon commentaire également concernant les inconvénients d'une voie verte partagée entre vélo et cycliste, et du besoin de priorité explicite de ces derniers aux intersections. Il ne faut pas confondre la ballade du dimanche à vélo et l'utilisation du vélo comme mode de déplacement quotidien. Le contexte semble contraint mais il reste de la marge pour dégager l'espace nécessaire pour des cheminements piétons et cyclables séparés et suffisamment larges pour être confortables.

Portrait de Wolwy

Je suis tout à fait d'accord avec cette remarque sur la séparation des flux piétons et cyclistes.
J'irai même un peu plus loin.
Certes le fait de créer une piste cyclable séparée de la chaussée est sécurisant pour des personnes peu à l'aise ou des familles avec enfants. Bref c'est bien pour se balader. En revanche cela n'est pas du tout incitatif pour les personnes souhaitant se déplacer quotidiennement à vélo, pour se rendre au travail par exemple. Devoir slalomer entre les piétons, craindre la sortie d'un riverain à chaque portail, ralentir à chaque intersection pour croiser les rues perpendiculaires (et là j'appuie de nouveau votre remarque sur la priorité donnée), et encaisser les chocs (même minimes) dus aux transitions trottoir-chaussée (toujours aux intersections) est très pénible.
Je milite pour conserver des bandes cyclables à même la chaussée pour permettre un déplacement plus efficace et confortable à vélo.
Il me semble que lorsque l'on parle de favoriser les déplacements à vélo, ce n'est pas que pour la balade du dimanche. C'est tenter de limiter le nombre de voiture sur les routes en incitant les gens à prendre leur vélo tous les jours. Pour cela il faut que le vélo soit un moyen de transport certes sûr, mais également efficace. Il est tout à fait possible de créer des bandes cyclables bien signalées, et protégées, à même la chaussée.

Portrait de mdt33

J'emprunte quotidiennement cette rue et je félicite la venue de ce projet.
D'un point de vue sécuritaire d'un part car la rue est très abimée et d'un point de vue esthétique également .

 
Aucune réaction
Portrait de minos33

il serai judicieux au carrefour " Jean Mermoz", "Edmond Rostand", "St Exupery" de plutôt prévoir un rond point, car il est très très difficile de pouvoir intégrer le flux de circulation aux heures de pointe. Avoir plus de place de parking plus large (largeur 2 mètres on ne met pas un camion!!) et bien sur le stationnement des deux cotés.

 
Aucune réaction