Profil public

Association Gradignan Rénovation Douce
Inscription le 26 / 11 / 2016
Site internet :
Dernières activités de Association Gradignan Rénovation Douce
16 avril 2019
20h09
A ajouté un avis commenté :

LE TRAM ET SES SOLUTIONS ALTERNATIVES
Depuis longtemps, notre association s'est intéressée au tram, projet emblématique de la municipalité, lié aux projets d'aménagement du centre-ville et surtout de la ZAC (Zone d'Aménagement Concerté) du centre-ville de Gradignan.
Pour deux raisons :
1) un projet aussi important et structurant (pour reprendre la phraséologie du maire) devrait être étudié pour répondre aux besoins de la majorité de la population, et non pour répondre à l'idéologie de certains : "prendre le tram à Gradignan". Le tram tel que présenté est inutile et même destructif pour la majorité des gradignanais. La majorité n'est pas desservie par le tram, au point même de devoir proposer un deuxième projet pour Malartic.
De plus, le tracé, les destinations mériteraient d'être discutées. Les bassins d'habitat dense ne sont pas desservis,; les bassins d'emplois denses ne sont pas desservis.
2) Le lien entre Tram et ZAC n'est pas anodin. Le tram justifie la densification de l’habitat. Il va justifier le bétonnage de notre ville. Ceux qui disent ou pensent "mais non, mais non..." n'ont qu'à tourner leurs yeux vers nos voisins : Talence, Bègles et plus récemment Villenave-d'Ornon. Voulez-vous ce modèle de Ville ?
La concertation en cours sur l' "Extension du tram B vers le centre - ville de Gradignan" a permis de mettre en évidence les nombreux problèmes et inconvénients que présente cette solution. Principalement :
- la ligne B est déjà saturée .
- la ligne B est sujette à des fréquents problèmes techniques qui provoquent l'arrêt du trafic.
- la création d'une 3ème branche va aggraver ces problèmes, si ce n'est pas rendre la ligne ingérable.
- la solution n'est pas améliorable en terme de performances.
- la fréquence de la branche vers Gradignan est peu attractive (15 minutes).
- par le choix de son tracé, la ligne ne dessert qu'une partie mineure de l'habitat le plus dense.
- La construction impactera fortement l'environnement et le cadre de vie des habitants les plus proches du tracé.
la coût du projet est considérable (150M€ ?), même s'il n'est pas officiellement établi.
- Des solutions alternatives au tram n'ont pas été étudiées. Pourtant il y en a.

Sur

24 mars 2019
19h46
A ajouté un avis commenté :

LA DESSERTE DU TRAM A GRADIGNAN
Il est admis dans toutes les études qu'un transport en commun dessert efficacement une zone de 500 mètres de part et d'autre de son tracé.
A Gradignan, la ville s'est naturellement développée et densifiée de part et d'autre du cours du Général de Gaulle, ex-route de Bayonne, avec des grandes résidences et de nombreux lotissements.
Le tracé du tram, lui, se décale vers l'Est depuis Favard jusqu'à Cayac pour passer devant la mairie, et par conséquent décale sa zone de desserte d'environ 500 mètres vers l'Est. La zone de desserte s'arrêtera au cours du Général de Gaulle.
De nombreux quartiers ne seront donc pas desservis : trop loin du tram. C'est le cas du Haut-Vigneau et de la route de Canéjan, de l'Ermitage (résidences les Serres, les Maronniers, l'Ermitage), Loustalot et Rosiers Bellevue, Lange, Eurofac, etc.
Vers l'Est, La zone de desserte du tram, même décalée, ne va pas assez loin pour atteindre Malartic. Bordeaux Métropole prévoit donc une deuxième ligne de tram ou tram-bus pour ses 3.500 habitants.
Pire, la future ZAC centre-ville qui se fera (ou pas) d'ici 2030 va se faire principalement sur la zone Ermitage / Clairière / Cité-Jardin (sur cette zone environ 770 à 860 logements, deux fois plus que Favard), sera NON DESSERVIE PAR LE TRAM.
Si, hypothèse absurde aujourd'hui pour les promoteurs du tram, celui-ci passait cours du Général de Gaulle, TOUTES les zones densifiées citées plus haut seraient desservies comme les zones denses à l'est du cours. Un tram pas plus cher desservirait une population deux fois plus importante.
Que va faire la métropole ? Chercher une solution ? Espérons-le.

Sur

24 mars 2019
14h39
A ajouté une réaction commentée :

Oublié de parler des 7 platanes multi-centenaires de l'allée historique du château de Laurenzanne qui vont mourir, pour laisser passer le tram, sous l'assaut des tronçonneuses de Bordeaux Métropole.
Bah, c'est pas grave !

Sur

24 mars 2019
14h33
A ajouté un avis commenté :

AUJOURD'HUI, en page 16 de Sud Ouest Dimanche : une interview de M. Zürcher, Ingénieur forestier, à l'occasion de la journée mondiale de l'arbre (21 mars). "LES ARBRES PEUVENT NOUS AIDER A SAUVER LE CLIMAT". On y apprend (en fait on le savait un peu) que "les arbres sont des pompes à carbone, ils fournissent le captage de CO2 le plus efficace avec des effets secondaires les plus positifs."
Il ajoute : "Les politiques ont compris que leurs futurs électeurs ne veulent plus d'une économie basée sur l'exploitation et la destruction de la nature".

Sur

24 mars 2019
14h32
A ajouté une réaction commentée :

Lisez-nous et répondez au lieu de reprendre toujours votre litanie "il faut le tram à Gradignan".

Sur
Participations en cours
Toutes les participations
Un groupe-contact pour suivre les études et les travaux du Bus à haut niveau de service (BHNS) entre Bordeaux gare Saint-Jean et Saint-Aubin de Médoc
22 / 06 / 2018
Non-réglementée simplifiée