Profil public

celia
Inscription le 11 / 03 / 2019
Site internet :
Dernières activités de celia
12 septembre 2019
14h26
A ajouté une réaction commentée :

Les déplacements domicile travail sont partout, pas uniquement sur la rocade. Tout est encombré tous les matins et tous les soirs. La mobilité reste l'enjeu majeur sur notre territoire.
Pessac profite du tram payé par tous les contribuables de Bordeaux Métropole. Gradignan demande à son tour un transport en commun propre, d'une fréquence soutenue pour gagner en qualité de vie. Notre attente en termes de temps de déplacement est légitime et votre argumentaire reste corporatiste. En matière de mobilité, il faut réfléchir sur tout le territoire métropolitain et pas au strict niveau communal. C'est d'ailleurs à ce titre que le tram dessert la ville de Pessac qui n'aurait jamais pu financer un tel service aux usagers . Nous avons su financer un 2 ème stade, une cité du vin...des équipements qui valorisent Bordeaux. Maintenant il est grand temps de s'occuper des habitants contribuables qui se lèvent tous les jours pour aller travailler.

Sur

11 septembre 2019
11h07
A ajouté une réaction commentée :

Il est grand temps de lancer ce projet et les fréquences pourront être optimisées en cours de travaux. On passe 2 heures dans les embouteillages aller retour pour faire 8 km si on utilise les transports actuels. Donc il n'y a pas de temps à perdre. Regardez ce qui s'est passé à Caudéran. Les habitants ont fait les difficiles. Ils ont "raté le train". Le tram s'est fait ailleurs et Caudéran s'en mord les doigts, surtout les actifs, ceux qui galèrent tous les jours dans des bus pris dans la circulation. J'espère que Gradignan va réagir pour ne pas devenir la seule commune sans tram de l'agglo !

Sur

09 septembre 2019
09h09
A ajouté un avis commenté :

Concernant l'accompagnement des commercants lors des travaux du tram, Bordeaux Métropole a déjà mis en place une commission d'indemnisation qui fonctionne très bien. cf les travaux au Bouscat ou dans le centre ville de Bordeaux rue fondaudège.
J'espère que ce tram va se faire car en matière de mobilité, l'offre actuelle de transports en commun n'est pas à la hauteur d'une grande métropole qui vise le million d'habitants. Pour la population active, il n'est pas acceptable de passer 2heures de trajet aller retour pour aller travailler. Les fréquences des bus sur Gradignan pour rejoindre Talence ne sont pas acceptables pour la population qui va travailler. L'offre des Bus qui n'ont pas de voie dédiée dans la circulation des boulevards n'est pas acceptable. Nous avons besoin d'un tram sur Gradignan et sur les boulevards pour qu'il soit enfin possible de lacher les voitures. Je suis cycliste pour faire Gradignan Bordeaux Mériadeck mais je vous assure que c'est très périlleux. Quand il pleut, je fais comme beaucoup, je prends ma voiture jusqu'à Talence car l'offre de bus n'est pas acceptable. Je refuse d'attendre 20 mn le bus 21 et 10 à 15 mn le bus 10 qui nous oblige à circuler sur le campus. On a besoin d'un transport en commun avec une fréquence de 5 minutes. Gradignan ne mérite pas moins que Bordeaux. Gradignan (25000 ha) ne mérite pas moins que Bassens. Gradignan ne mérite pas moins que Blanquefort. D'ailleurs en tant que contribuable de la métropole, nous avons tous payé pour toutes ces lignes, il est donc normal qu'à notre tour, nous puissions nous déplacer sans polluer. !

Sur

05 juin 2019
12h53
A ajouté un avis commenté :

La mobilité est un véritable problème quotidien sur Bordeaux Métropole. Aujourd'hui nos jeunes avaient des épreuves anticipés du BAC et ils n'ont pas pu compter sur le tram ligne B. Dès qu'il pleut fortement, il est en panne à cause de l'alimentation par le sol qui est défaillante. Alors, en tant que salariée et utilisant les transports en commun de manière quotidienne, je demande à nos décideurs de mettre à disposition de Gradignan un tram avec une alimentation aérienne, pas de voie unique et des fréquences de 5 mn maximum en semaine. Les usagers quotidiens des transports en commun veulent un tram fiable et des bus avec des voies réservées surtout sur les boulevards. Actuellement, pour me rendre sur Mériadeck, je préfère prendre le vélo car les fréquences des transport en commun ne sont pas adaptées à la population active. Pour rappel, le bus 21 qui fait la liaison entre tram B station Peixotto pour aller sur Gradignan offre une fréquence de 25 minutes ! C'est dérisoire. La mobilité est un enjeu qui nécessite de mettre des moyens financiers à la hauteur d'une grande métropole de 750 000 habitants.

Sur

12 mars 2019
08h32
A ajouté un avis commenté :

Il est indispensable de prévoir des noms de stations plus "sexy" : pour exemple" maison d'arrêt" n'est pas acceptable.
Il faudra sécuriser la station "Fontaines de Monjous" car il y aura de nombreux collégiens qui vont se rendre au collège et traverser les voies avec leurs écouteurs...
Avez-vous pensé à livrer cette ligne de tramway en plusieurs tronçons (exemple de Esplanade des Antilles à Favard puis de Maison d'arrêt à Mairie puis de Mairie à Beausoleil.)
Attention à la capacité des parkings relais : 160 places à Beausoleil : c'est insuffisant. Il serait judicieux de concevoir et construire des parkings relais aériens et évolutifs ce qui permettrait de rajouter pour un coût modique des étages en fonction du nombre d'usagers.
Enfin, il est indispensable de proposer un tram cadencé toutes les 10 minutes maximum aux heures de pointe car il convient par ce mode de transport non polluant de motiver les actifs, les étudiants à l'emprunter tous les jours et à ne plus utiliser leurs véhicules pour les trajets domicile/travail. Attendre 15 minutes, c'est très long quand on pratique quotidiennement les temps de déplacement sur la métropole. Actuellement pourquoi nous ne prenons pas le bus 21 ou le 10 et préférons la voiture ou le vélo pour rejoindre Bordeaux, tout simplement parce que les temps d'attente ne sont supportables au quotidien. Merci pour votre écoute.

Sur
Participations en cours
Toutes les participations
Faciliter l’activité économique autour de l’avenue Gaston Cabannes à Floirac
Réglementée