Profil public

Marie65
Inscription le 21 / 11 / 2019
Site internet :
Dernières activités de Marie65
08 janvier 2020
11h33
A ajouté un avis commenté :

Bonjour,
jeune, j'ai connu les anciens boulevards pavés et mal éclairés, puis, j'ai assisté à leur transformation tel qu'on les connait aujourd'hui. Il est vrai qu'il ne sont plus de ce temps et que sur leur parcours, ils ont perdu leur cachets, leur rôle de promenade urbaine pour devenir un axe de déplacement motorisé et très pollué, où la place pour les déplacements doux est quasi inexistante voir dangereux. Les barrières ont perdus leurs commerces parce que trop de voiture et pas assez attractivité. Les boulevards rive gauche ne sont plus depuis longtemps des boulevards, mais, une autoroute urbaine comme on le voulait dans les années 60 et 70.
Puisqu'il est question de réaménager et de requalifier cet axe de ceinture, ne serait-il pas opportun d'en profiter pour y créer en même temps la première ligne de métro automatique ? Ligne qui relierait les ponts Chaban et Veil, avec des stations tous les 600 m et aux barrières, avec possibilité de poursuivre cette ligne de ceinture lors de la réalisation des Boulevards rive droite, par un franchissement en tunnel au droit du pont Chaban et un aérien sur le futur pont Veil. La métropole dispose d'un vaste réseau de Tramway (bientôt 80 km), mais ce ne sont que des lignes radiales. Cette ligne de métro permettrait de relier entre elles ces lignes par des correspondances au niveau des barrières due Médoc, d'Ornano et Saint-Genès, ainsi que les lignes de bus tranversant les boulevards.
Une ville qui va compter dans quelques années 800 000 habitants et plus, ne peut se contenter de son seul réseau de tramway vu qu'il est déjà saturé et plus lent qu'un métro pour aller d'un point A à un point B. Par la suite, les autres lignes de métro pourront se connecter à cette ligne de ceinture pour offrir des correspondance facile et rapides. De plus, cette ligne de ceinture viendrait en complémentarité du RER Métropolitain qui circulera sur le chemin de fer de ceinture, bien trop éloigné de l'hyper-centre pour avoir le statut de métro et être rentable en termes de nombre de passager, même s'il ce réseau est connecté à celui du tramway à Sainte-Germaine et à Arlac.
Je vais très souvent sur Toulouse, et le métro a ses terminus dans des zones à forte densité de population ou commerciales en traversant le centre-ville. A Bordeaux, nous avons aussi des zones comme celles-ci et je pense que c'est ainsi qu'il faut repenser le métropolitain bordelais. Faire sur les boulevards un transport en commun de surface causera des nuisances, sera vite saturé et beaucoup moins rapide qu'un métro Val.

Sur

21 novembre 2019
22h39
a rejoint la communauté
Participations en cours
Toutes les participations
Habiter les bords de Marne à Mérignac : le projet urbain sur les rails
Non-réglementée simplifiée