Profil public

L'Arbre en Boule
Inscription le 07 / 07 / 2021
Site internet :
Dernières activités de L'Arbre en Boule
15 septembre 2021
14h57
A ajouté une réaction commentée :

Bonjour,
Votre avis est intéressant. La création de la rte des 2 Esteys pourrait donc avoir sont utilité. A lire votre participation une voie nouvelle serait à étudier mais à sens unique seulement pour sortir du quartier (3 m de large maxi). Une voie nouvelle mais pour combien de voiture par jour, 300, 350 ? Doit-on dépenser plus de 2 000 000 d'euros pour seulement 350 voitures par jours tout en sachant que l'entretien de cette nouvelle voie + ouvrage d'art aura un coût de fonctionnement à terme qui sera non négligeable?
Je comprend l'utilité que cette voie pourrait avoir pour votre quotidien, mais je reste contre.

Sur

27 août 2021
09h43
A ajouté un avis commenté :

Bonjour, Nous sommes CONTRE la route des 2 Esteys. Elle n'apportera qu'un peu plus de bétonisation, d'imperméabilisation et d'artificialisation des berges. Derrière la création de cette route se cache l'ouverture à l'urbanisation des espaces verts à l'EST du lycée. On le sait bien, une fois la route réalisée il sera trop tard, le delta vert pourrait être encore un peu plus amputé. De plus, le coût annoncée de cette route est bien sous-estimé. On sera plus proche des 3 000 000 d'euros que des 1 800 000 d'euros notamment avec la construction d'un ouvrage d'art au-dessus de la rivière. Je refuse que de l'argent public (et donc nos impôts) soit utilisé pour participer à la destruction d'espaces verts, à l'imperméabilisation des sols et à la création d'îlots de chaleur.

Sur

07 juillet 2021
12h55
A ajouté un avis commenté :

Bonjour nous sommes une famille de Bègles (2 adultes, 2 enfants) et utilisateurs de la Route de Toulouse tant en tant que cyclistes qu’automobilistes. Tout d’abord excellente initiative que de vouloir concrétiser un projet de réaménagement/réembellissement de la Route de Toulouse qui est une entrée majeur dans Bordeaux Métropole par le sud et qui aujourd’hui, il faut le dire, n’est pas très « glamour » et pas très accueillante : chaussée dégradée, bordures et trottoirs usés et vieillissants, réseaux edf et télécom aériens brisants la continuité du regard, mobilier urbain peu qualitatif, bruit, feux en série qui entravent la fluidité du trafic, stationnement en bas-côté gênant, circulation des cycles très risquée, surfaces grises, ultra minéralisées et imperméabilisées, verdure inexistante. Voici nos avis, souhaits et suggestions concernant la création d’une voie nouvelle : rue des 2 Esteys à BEGLES : L’utilité de cette voie nouvelle est difficile à comprendre sachant qu’il s’agit de redonner la place à la voiture, pas très logique pour un écoquartier. Nous avons tendance à voir plus d’inconvénients que d’avantages à ce projet à savoir : Inconvénients : - Encore une IMPERMEABILISATION DES SOLS par du bitume et du béton qu’il faudra compenser - EMPIETEMENT SUR UN ESPACE VERT actuellement agréable, paisible, calme et relativement silencieux. - Rupture de la continuité écologique et de la biodiversité du Delta vert à Bègles - Création d’un barrage écologique qui réduira encore les espaces aujourd’hui occupés par de nombreuses espèces animales et végétales - Obligation de création d’un pont au-dessus de l’eau Bourde qui engendrera une nouvelle ARTIFICIALISATION DES BERGES et une nuisance pour les espèces piscicoles aujourd’hui de retour, notamment pendant les travaux, il y a un risque de perturber des frayères et de le faire disparaître. - Cette voie nouvelle sera certainement éclairée et engendrera des nuisances lumineuses - Le projet empiète sur une zone Nb au PLU. Est-ce juridiquement fiable ? - La voie nouvelle sera-telle équipée de réseaux (gaz, AEP, elec, Télécom, ?) Si oui, cela serait un signe pour autoriser l’urbanisation des espaces verts à l’EST et grignoterait encore un peu plus d’espace au parc de Mussonville et au delta Vert. - Apport d’un nouveau flux de circulation avec pollution sonores et pollution aux hydrocarbures par ruissellement des eaux pluviales chargées directement à la rivière. - Coût important pour une voie de seulement 320 mètre de long. Les 1 800 000 € HT estimés sont sous-estimés, avec un ouvrage d’art important, des dévoiements de réseaux, des honoraires de maîtrise d’œuvres et d’études, on se rapprocherait plus des 2 500 000 € HT à la fin soit un coût au mètre de : 7800 € HT. Avantages : - désengorgement de la circulation automobile pour le quartier des Terres Sud mais POUR SEULEMENT 300 VEHICULES PAR JOUR qui éviteront la route de Toulouse alors que celle-ci sera fluidifiée. L’étude d’une échappatoire du quartier par la rue Georges Clémenceau à Villenave d’Ornon serait moins couteux sachant que les voies existent déjà. Si ce projet venait à être arbitré, une nouvelle concertation serait à mener pour notamment passer la voie à sens unique ou à 2 sens mais sur une voie réduite en largeur avec des chicanes et une la création d’un pont passerelle automobile entièrement végétalisé dans l’esprit d’un pont tunnel végétalisé pour une insertion totalement invisible dans le paysage. Voici nos avis, souhaits et suggestions concernant la route de Toulouse : - Positionner les arrêts de bus opposés en décalés et non en face à face pour améliorer la fluidité de la circulation : Les arrêts : Orphelins, Jouhaux, Tafanel et Bagatelle peuvent facilement être positionnés en décalalage et non en face à face. - Créer le maximum de pistes cyclables en site propre. Les cycles en voie partagée avec celles des bus n’est pas gênant. Les matérialisations des pistes vélos et voies bus partagées devra être très visuelle par l’emploi de revêtement de teinte différente (clair) et de bordures basses à 0 pour les séparations des voies. Aux carrefours à feux /STOP créer des SAS vélos avec garde-corps + repose main poignées / repose pieds à droite et à gauche des cyclistes. - Prévoir des stationnements vélos sécurisés type coffres à vélos à proximité immédiate de certains arrêts de la liane 5. Prévoir aussi des stationnements vélos plus simples type arceaux. Etudier la faisabilité de création de bornes de recharges pour vélos électriques. - De trop nombreux profils proposent de séparer les piétons des cyclistes par des stationnements autos. Pourquoi ne pas inverser ces profils en privilégiant l’ordre suivant : piétons, piste cyclable, stationnement, voie bus, voie automobile ? N’y aurait-il pas plus de sécurité à positionner les pistes cyclables entre les piétons et des véhicules en stationnement ? La piste cyclable pourrait ainsi être à niveau avec les piétons (plus haute) et séparé des stationnements par des potelés/gardes corps. - Etudier la faisabilité d’une piste cyclable + piéton en site totalement propre et sécurisé en contre-allée parallèle à la route de Toulouse, à travers le site de Robert-Picqué puis le site d’eau potable de l’usine du Bécquet des Eaux de Bordeaux : environ 480 m réalisable en site propre pour vélo et piéton, site déjà végétalisé. - Nous sommes favorables aux ronds-points aux carrefours avec LABRO, Ch des Orphelins, Sevène et Gutenberg. En créer chemin de Mussonville, Avenue Favarque et Rue de Suzon serait un plus. - Créer des espaces verts dès que possible avec des fosses d’arbres tous les 25 m minimum. - Prévoir l’éclairage public avec des candélabres économiques et élégants. - Profiter de ce projet pour effacer les câbles aériens et les enterrer. - Prévoir de nombreuses poubelles publiques - Valoriser la façade et le site de l’usine d’eau potable du Becquet.

Sur

07 juillet 2021
12h49
a rejoint la communauté
Participations en cours
Toutes les participations
Habiter Mérignac Soleil : évaluation environnementale du projet
Réglementée