Profil public

Frederic Danjon
Inscription le 13 / 04 / 2016
Site internet :
Dernières activités de Frederic Danjon
02 décembre 2019
23h22
A ajouté un avis commenté :

Contribution pour le groupe Europe Ecologie Les Verts de Pessac
Nous sommes très favorables à une desserte en transports en commun à haut niveau de service des secteurs de Gradignan les plus denses en habitants, emplois et services. Il est cependant inadmissible que deux projets de desserte du secteur soient présentés indépendamment et simultanément en concertation. La desserte des zones moins denses peut être réalisée grâce à des bus à faible capacité et surtout grâce à une bonne intermodalité tram/vélo ou tram / "engins de déplacement personnel motorisés" (EDPM) , intermodalités qui ne sont malheureusement même pas mentionnées dans ce projet.

Sur

22 novembre 2019
16h19

19 novembre 2019
16h44
A ajouté un avis commenté :

Contribution pour le groupe Europe Ecologie Les Verts de Pessac
Le système de déplacement de l'agglomération est peu efficace, car notre agglomération est la moins dense de France,et les déplacements sont encore effectué à moitié en voiture, d'où de nombreux bouchons, beaucoup d'espace public et privé et d'argent consacré à la voiture.
Le seul système de déplacements qui pourrait donner satisfaction est basé sur des trajets de proximité à pied et à vélo, les trajets de longueur moyenne en tram, BHNS ou bus, et les trajets plus long en TER/RER, le tout avec une intermodalité bien organisée, cela fonctionne parfaitement et depuis longtemps en Hollande, Danemark, certaines villes Allemandes, Italiennes...
Le mode le plus délaissé et celui qui a le plus fort potentiel est le vélo, il faudrait que dans le prochain mandat, le vélo soit la première priorité afin de constituer un réseau express vélo (REVE) tel celui proposé par Vélo-Cité, qui donne envie de faire du vélo, et peut porter la part du vélo dans les déplacements de 8% à 20% ou 30%. Mais il faut que les itinéraires soient sûrs, rapides, continus et confortables. A commencer par les itinéraires entre Bordeaux Centre/Victoire d'une part et les trois grandes partie du campus (Montaigne, Doyen Brus et Peixotto).
C'est pour cela qu'il est tout à fait exclu de demander aux cyclistes de mettre pied à terre (!) comme cela est proposé dans un des tracés et qu'il est aussi exclu de faire circuler les cyclistes en zone 30 rue de la Béchade, dans la circulation générale, alors que c'est pour le moment le seul itinéraire potable d'accès à Bordeaux de Pessac Centre ou de Montaigne-Université et que la circulation motorisée y est intense (bouchon permanent en heure de pointe). C'est pour cela que seuls les tracés maintenant de bonnes conditions de déplacement ou améliorant les déplacements pour les cyclistes et les piétons (et tous les nouveaux "engins de déplacement personnel motorisés" genre trottinette électrique ou monoroue) sont acceptables.
Par ailleurs, il faudrait doser l'effort concernant les parcs relais : ceux créés il y a quelques années à Pessac Alouette et à Cité des Métiers sont pratiquement vides, il aurait bien mieux fallu créer des logements pour les habitants de l'agglomération que pour les voitures. Nous n'avons pas vu de chiffrage du parc relais prévu à Thouars, s'il a autant de succès que Pessac Alouette, il vaut mieux s'abstenir de le construire et faire du logement à la place, car la crise du logement est très aiguë.
Nous sommes en revanche très étonnés que l'intermodalité vélo/BHNS soit très peu organisée dans ce projet alors que les inter-stations sont longues et la densité d'habitat relativement faible. Il faudrait au contraire favoriser très fortement l'intermodalité vélo/transports en commun avec la mise en place à bon escient de garages à vélo fermés avec un système de carte d'accès facilement utilisable dans toute l'agglomération.
Il parait judicieux de couper le trafic de transit automobile rue de la Vieille Tour, pour le dévier par l'avenue de la mission Haut-Brion. Les traversées centrales de giratoire sont essentielles au confort des usagers, pour qu'ils ne soient pas secoués.
Comme cette future ligne est plutôt radiale, qu'elle ne dessert par l'hyper-centre de Bordeaux, la fréquentation ne justifie pas la construction d'un tram. Le BHNS est moins prestigieux, mais les exemples locaux comme le Tram'Bus de Bayonne montrent que un BHNS électrique peut tout à fait assurer un niveau de service comparable au tram (avec moins de capacité) à condition de retenir les variantes qui sont qualifiées dans cette concertation d'"ambitieuses", donc vraiment plus attractives que le bus classique.
Le croisement avec la ligne C et la desserte de la gare de Bègles nous paraissent vraiment indispensables pour obtenir un vrai effet réseau et permettre aux habitants du Sud Gironde d'accéder à l'université, au CHR et à la Tour Administrative directement et rapidement sans passer par Saint Jean. L'exploitation en fourche pour les tronçons les moins fréquentés est tout à fait justifiée et permet d'optimiser les moyens.
Nous demandons donc que le projet B4 soit adopté car c'est le seul projet qui répond vraiment à tous les critères que nous avons énumérés, notamment une double intermodalité avec le futur RER et une triple intermodalité avec le tram. De plus il présente un bon bilan socio économique.
Frédéric Danjon pour le groupe EELV Pessac

Sur

13 avril 2016
09h53
a rejoint la communauté
Participations en cours
Toutes les participations
BHNS : après l’enquête publique, la concertation se poursuit
22 / 06 / 2018
Non-réglementée simplifiée