Construisons une Métropole durable


Participation Archivée

Publiée le 24 / 06 / 2016

Modifiée le 03 / 07 / 2018

Une Métropole à « haute qualité de vie » permet à ses habitants de concilier bien-vivre et environnement préservé. C’est cette idée qui préside à la révision, par Bordeaux Métropole, de sa politique de développement durable.

Pour traduire la stratégie en actions concrètes, nous avons besoin de votre avis. Quelles devraient être nos priorités ? Que pensez-vous de nos premières idées ? Peut-être œuvrez-vous déjà en faveur du développement durable ?

Le questionnaire mis en ligne du 24 juin au 15 septembre 2016 vous a permis de contribuer.

La synthèse des réponses a été publiée le 3 juillet 2018.

Bordeaux Métropole a adopté, le 7 juillet 2017, son plan d’action pour un territoire à haute qualité de vie.

 


Eléments clés
  • 2050 : métropole à énergie positive
  • 50% du territoire est occupé par des espaces naturels ou agricoles

Calendrier simplifié de la participation
03 / 07 / 2018 :
Synthèse des réponses au questionnaire
Présentation détaillée

Quelle Métropole souhaitons-nous pour 2030 ? Bordeaux Métropole fait le choix de la « haute qualité de vie », c'est-à-dire :

  • Offrir à chacun, habitant, entreprise, touriste, les moyens de s’épanouir.
  • Limiter notre impact sur l’environnement.

Cette stratégie se concrétisera dans 3 directions principales :

  • Transformer la Métropole en territoire à énergie positive à l’horizon 2050.
  • Préserver, protéger et mieux valoriser les 50% d’espaces naturels et agricoles.
  • Instaurer la solidarité et le bien-être comme fondement.

Bordeaux Métropole lance la révision de sa politique de développement durable.

Axe n°1 : transformer Bordeaux Métropole en territoire à énergie positive à l’horizon 2050

Un territoire à énergie positive, c’est un territoire qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme, à partir de ressources renouvelables. Cette ambition nécessite des efforts conséquents de la part de tous, institutions, acteurs économiques, habitants, pour :

  • Réduire les consommations.
  • Développer les énergies renouvelables.

Plus qu’une question technique, il s’agit là d’un véritable défi social. En particulier lorsqu’on considère que beaucoup d’habitants souffrent de « précarité énergétique », c'est-à-dire par exemple de difficultés à se chauffer ou à s’éclairer.

Axe n°2 : préserver, protéger et mieux valoriser les 50% d’espaces naturels et agricoles de Bordeaux Métropole

La moitié de la Métropole bordelaise est occupée par des espaces naturels classés, des terres agricoles et d’élevage, des forêts, des parcs urbains et autres espaces de nature en ville. Un atout exceptionnel pour une Métropole qui accueillera bientôt un million d’habitants. Le préserver et le développer : c’est le 2ème objectif de la stratégie « Haute Qualité de Vie » de Bordeaux Métropole.

Axe n° 3 : Instaurer la solidarité et le bien-être comme fondement de la Métropole durable

L’ambition est de favoriser l’épanouissement de chacun, dans un cadre de vie apaisé. Pour cela, la Métropole devra notamment prévenir les risques naturels, réduire toutes les formes de pollution et de nuisances, favoriser l’accès à la santé et à une alimentation saine. Elle mobilisera et encouragera également les " citoyens-acteurs", la créativité et les initiatives locales.

Prévoir, avec vous, les actions concrètes à entreprendre

La stratégie de Haute Qualité de Vie, centrée sur 3 objectifs, doit maintenant se traduire en actions concrètes. Pour les définir, Bordeaux Métropole fait le choix de l’échange, de la collaboration et de l’intelligence collective avec les femmes et les hommes qui font la Métropole : associations, entreprises, institutions, élus et habitants.

Vous pourrez exprimer vos besoins, envies, idéaux grâce à un questionnaire  disponible jusqu’au 15 septembre 2016.

Vous aussi, réagissez et participez à cette démarche !
Bilan des participations en ligne et hors ligne
Synthèse de la participation des citoyens à la fois sur le site web et lors des réunions publiques.
Publié le 24/06/2016

Le questionnaire a été clôturé le 15 septembre 2016. En synthèse :

  • 218 réponses ont été reçues ;
  • 58,7% des sondés sont Bordelais ;
  • 71% des sondés sont des femmes ;
  • La moitié des sondés ont moins de 35 ans ;
  • 434 suggestions ont été proposées pour enrichir le plan d’actions.

Les axes prioritaires des personnes ayant répondu sont :

  • lutter contre les pollutions ;
  • développer les moyens de valoriser les déchets ;
  • accéder à une alimentation saine ;
  • être éduqué à l’éco-citoyenneté.

Consultez aussi l’intégralité de la synthèse des réponses au questionnaire, publiée le 3 juillet 2018.

En parallèle de ce questionnaire, d’autres rencontres avec le public ont été organisées :

  • quatorze ateliers de coproduction qui, entre avril 2016 et avril 2017, ont réuni près de 750 participants issus d’une trentaine d’entreprises, de la communauté scientifique au sein du Lab DD, du milieu associatif, du Conseil de développement durable (C2D) métropolitain, des agents de Bordeaux Métropole et des 28 communes ;
  • plus de 1.000 contributions d’habitants ont été recueillies via le questionnaire, mais aussi au moment de la COP 21 fin 2015, sans oublier les propositions pleines de bons sens des enfants des écoles mobilisés via les Juniors du développement durable.

Décisions Publié le 03/07/2018

Le contenu très dense recueilli lors des différents cycles de travail participatifs (voir le bilan ci-dessus) a constitué la matière du plan d’action, adopté par la délibération de Bordeaux Métropole du 7 juillet 2017.

Ce plan d’action constitue la feuille de route de la politique développement durable de la Métropole à l’horizon 2030. Il prend le relais de l’Agenda 21 et du Plan climat votés en 2011, en intégrant à la fois :

  • le projet de mandature dont la Haute qualité de vie constitue un des piliers ;
  • l’évolution des compétences de la Métropole, notamment en matière de transition énergétique et écologique.

Vos nombreuses contributions et propositions ont été intégrées dans les 3 axes du Plan d’action pour un territoire durable à haute qualité de vie (2017-2022) :

  • axe 1 : accélérer la transition énergétique ;
  • axe 2 : valoriser et préserver les espaces naturels, agricoles et forestiers ;
  • axe3 : accompagner les acteurs vers la transition énergétique et écologique.