Déviation de Caychac


Participation En cours

Publiée le 06 / 04 / 2016

Modifiée le 15 / 04 / 2016

Aucun résumé disponible (participation issue d'une ancienne version du site).


  • Etat de la participation : En cours
  • Type : Réglementée / Concertation simplifiée

    Concertation rendue obligatoire par divers textes nationaux (code de l'urbanisme, de l'environnement, etc.). Présentation, sur ce site web, en mode « simplifié » (dans 1 seule rubrique : « présentation détaillée »). Une réponse globale sera apportée aux avis citoyens (pas de réponse individuelle), dans le bilan de la concertation.

  • Thématique : Déplacements
  • Porteur de la participation : Bordeaux Métropole

    L'institution qui organise la participation, qui en est responsable.

  • Gestionnaire de la participation : Arnaud Machinet
  • Mairie associée : Mairie de Blanquefort
    Le « porteur » organise la participation en étroite collaboration avec la ou les Mairies concernées.
  • Communes et quartiers : Blanquefort
  • Localisation de la participation : Voir le plan
Avancée de la participation en ligne
40 participants
Un participant peut émettre des AVIS et des REACTIONS aux avis des autres. Dans certains cas, il peut aussi formuler des PROPOSITIONS.
50 avis
8 réactions
Présentation détaillée

La déviation de Caychac, opération P54 du PLU, inscrite au schéma directeur de l’aire métropolitaine bordelaise, est une voie projetée entre l’avenue du Général de Gaulle RD2 et la rue Antoine Saint-Exupéry, avec un passage dénivelé au-dessus de la voie ferrée Bordeaux-Le Verdon, et un raccordement à l’avenue du XI Novembre. Elle constituera un itinéraire intercommunal du réseau de voirie desservant Blanquefort et le Nord de l’agglomération bordelaise.

Bordeaux Métropole organise la concertation réglementaire au titre de l’article L300-2 du Code de l’Urbanisme.

Objectifs de l’opération

Cette opération est inscrite au Plan Local d’Urbanisme (emplacement réservé P54).

L’objectif de l’opération consiste à créer, sur la commune de Blanquefort, une voie nouvelle pour :

  • éviter la traversée des deux secteurs agglomérés de Blanquefort, Caychac et le bourg en déviant une proportion importante du trafic de transit des avenues du Général de Gaulle RD2 et du XI Novembre (RD210) à destination de la rocade.On constate, en effet, qu’une part importante du trafic provenant du Médoc qui emprunte l’avenue du Général de Gaulle ou l’avenue du XI Novembre traverse la commune sans s’y arrêter, venant perturber la vie locale, gêner les riverains par le bruit et la pollution induite, poser des problèmes de sécurité aux scolaires et mettre en danger piétons et cyclistes (plusieurs lycées et écoles sont sur ces axes ou à proximité).De plus, ce trafic est composé d’un pourcentage élevé de poids lourds qui aggravent les problèmes cités ainsi qu’en atteste un comptage réalisé le 3 juillet 2009 :
    • 1556 PL/jour sur l’avenue du Général de Gaulle soit 12% des 12775 véhicules qui utilisent l’axe,
    • 1135 PL/jour sur l’avenue du XI Novembre soit 9,5% des 12775 véhicules enquêtés.
  • offrir un itinéraire conçu pour accueillir le trafic dans de bonnes conditions de sécurité, de confort et de fluidité (absence de tout carrefour à feux entre la limite de commune et la rocade)
  • rééquilibrer les flux sur les différents échangeurs ou franchissements de la rocade en offrant, à partir de l’éclatement sur l’avenue du Port du Roy un choix plus large d’itinéraires en fonction de la destination finale. Elle traverse des zones très peu urbanisées ou à vocation d’activités économiques.
  • permettre une reconquête qualitative des espaces publics centraux à l’intention des riverains, des commerces de proximité et d’une vie locale plus riche dans un environnement apaisé et sécurisé.
  • améliorer la desserte de l’Ecoparc.

Programme de l’opération

La longueur du projet est de 4 km environ décomposé comme suit.

Tronçon rue Voltaire (entre l’avenue du Général de Gaulle et la rue de Belair) : au nord, l’avenue du Général de Gaulle est déviée à proximité de la rue Alfred de Musset vers la rue Voltaire. Création d’une voie nouvelle sur le chemin existant (rue Voltaire) ; création d’un carrefour giratoire à l’intersection de la rue de Belair et de la rue Voltaire.

  • Solution de base : L’avenue du Général de Gaulle est mise en impasse avec une raquette de retournement au nord de la rue de Belair. L’accès au Bourg de Caychac s’effectuera à partir du giratoire en empruntant la rue de Belair et ensuite l’avenue du Général de Gaulle. La rue de Belair sera requalifiée sur ce tronçon.
  • Variante : Maintien d’une liaison vers l’avenue du Général de Gaulle limitée aux seuls mouvements qui s’effectuent en tournant à droite.

Tronçon entre la rue Belair et l’avenue du XI Novembre :

  • création d’une voie nouvelle, le passage de ce projet en partie sud de la gravière avec remblaiement partiel de celle-ci ;
  • passage sous la ligne EDF (2 x 63 Kv BLANQUEFORT – LE PIAN MEDOC 1) ;
  • franchissement de la voie ferrée Bordeaux-Le Verdon par un ouvrage supérieur ;
  • liaison piétons - deux roues, sous l’ouvrage SNCF permettant de réduire l’effet de coupure de la future déviation et d’assurer l’accès aux carrières d’Arboudeau ;
  • création d’un carrefour giratoire à l’intersection de l’avenue du XI Novembre et de la voie projetée.

Tronçon entre l’avenue du XI Novembre et la rue Antoine de Saint- Exupéry :

  • création d’une voie nouvelle: la voie projetée orientée Ouest Est qui longe la partie nord de la zone d’activité (Ecoparc) sera raccordée à celle située dans le prolongement de la rue Antoine de Saint-Exupéry par un carrefour giratoire.

Tronçon de la rue Antoine de Saint-Exupéry, entre la rue Jean-François de la Pérouse et la rue Georges Guynemer:

  • réaménagement de la voie existante
  • création d’un carrefour giratoire à l’intersection de la rue Antoine de Saint-Exupéry et la rue Georges Guynemer

Conformément aux prescriptions du Plan de Déplacements Urbains de Bordeaux Métropole, et afin d’assurer de manière satisfaisante cette liaison dans l’optique d’un partage équitable de l’espace public pour les différents modes de déplacement, le profil en travers prévoit :

  • une file de circulation automobile par sens ;
  • deux buttes paysagées ;
  • deux fossés latéraux ;
  • une piste cyclable ;
  • un cheminement pour les piétons.

Des études paysagères et phoniques seront conduites dans le déroulement du projet pour assurer son intégration dans les différents milieux traversés, en cohérence avec les chartes d’aménagement qui ont été produites par la ville de Blanquefort et Bordeaux Métropole.

A noter concernant les documents à télécharger : le plan de situation, à ce stade des études, n’a qu’une valeur schématique, il est conforme au périmètre remis dans les registres de concertation papier ; son agrandissement ne vous apportera pas d’informations plus précises sur un emplacement de parcelle particulier. Ces éléments seront fournis à la fin de la concertation.

Participation hors ligne
Participation en réunion publique ou tout autre événement « physique » (par opposition à la participation « en ligne », sur le site web).

Cette concertation s’effectue après publicité par voie de presse.

Les dossiers de concertation avec registres d’observations sont mis à disposition du public à :

  • la mairie de Blanquefort
  • Bordeaux Métropole, Direction des Grands Travaux, Immeuble Laure Gatet, Rue Jean Fleuret à Bordeaux.

Bilan des participations en ligne et hors ligne
Synthèse de la participation des citoyens à la fois sur le site web et lors des réunions publiques.

Aucun bilan pour l'instant : participation toujours en cours. Donnez-nous votre avis !

Décision Publiée le 05/04/2016

Aucune décision pour l'instant : participation toujours en cours. Donnez-nous votre avis !